Abonnez-vous vite à notre newsletter !


Le vitrail, c’est avant tout une oeuvre

Une esquisse qui se décompose comme un puzzle

Les étapes de sa fabrication

Etape 1: Le vitrail, c’est avant tout une oeuvre

5797e12c0e

Le vitrail, c’est avant tout une oeuvre, une peinture avec ses abstractions, une esquisse qui se décompose comme un puzzle et forme un patron.

Le patron, appelé gabarit aide à la découpe du verre

f02451f9e2

Ce patron, appelé aussi gabarit, est ensuite découpé à l’aide du ciseau à trois lames qui laisse apparaître les interstices de la mise en plombs. Les morceaux cartonnés obtenus sont alors numérotés et posés sur les feuilles de verre pour guider la découpe qui s’effectue encore avec un diamant.

Etape 2 : Peinture à la grisaille

67c36e223e

Judith peint les morceaux de verre à la grisaille, une texture à base d’oxyde de fer, pratiquement transparente.

Travailler les ombres …

5e694ccbac

Elle s’applique en plusieurs couches selon l’intensité et l’opacité de la couleur que l’on souhaite obtenir. Cette peinture permet de travailler les ombres et d’apporter de la profondeur au dessin.

Judith teinte le verre

5eb84b5bd5

Judith teinte aussi le verre avec des émaux ou encore de la sulfure d’argent pour les tons ocres et de la teinture Jean Cousin pour donner la couleur chair à ses personnages.

Etape 3 : Le sertissage

770d687a38

C’est là qu’intervient Kévin, le vitrailliste qui travaille auprès de Judith. Les pièces de verre sont assemblées en les calant dans les rainures du plomb. La soudure à l’étain vient alors consolider le tout.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *