Abonnez-vous vite à notre newsletter !


Des perles de verre signées Verra Carlota

Rencontre avec Charlotte Cadot

Maître verrier et artisan d’art

Délicates, acidulées, féminines, uniques … les adjectifs ne manquent pas pour évoquer les créations de Charlotte Cadot, maître verrier à Sailly Labourse dans le Nord.

ans son atelier logé au coeur d’une ancienne grange, l’artisan nous fait découvrir son savoir faire, confirmant ainsi son immense talent et l’ampleur de son art.

Verra_carlota_crea_magazine

Les perles de verre

D’emblée, notre coup de coeur se porte sur les perles de verre que Charlotte file au chalumeau. Les bâtons de verre fondent comme du caramel et fusionnent sous la flamme donnant naissance à de ravissantes perles colorées dont l’éclat et la transparence s’intensifient à la lumière.

Montées en bracelets, colliers, bagues, broches, les perles sont à la base d’une étonnante collection de bijoux d’exception signée Verra Carlota.

Impossible d’y résister ! On craque pour un bracelet puis un autre, ensuite on désire le collier assorti puis la bague et enfin la broche qui sublimera notre tenue.

Mais la perle n’est pas la seule activité de Charlotte.

Le talent de notre artiste s’exprime aussi à travers la création et la restauration de vitraux, le fusing, la peinture sur verre et les pièces en poudre de verre qu’elle expose dans les galeries d’art.

Quelques unes de ses créations

Les vitraux et le fusing

Il est des savoir-faire ancestraux que le temps n’a pas su démoder. L’art du vitrail en est la preuve. Flirtant entre tradition et modernité, les vitraux réalisés par
Charlotte Cadot offrent un graphisme contemporain, tout en courbes douces et élégantes.

Les couleurs sont chaudes et se réveillent sous l’effet de la lumière. Posées sur socles, suspendues ou insérées au sein de différentes composantes
architecturales (fenêtre, porte..) , ces œuvres  décoratives s’intègrent à tous les types d’intérieur.

Chaque pièce est unique et se réalise sur commande.

vitraux_verra_carlota

Le parcours de Chalotte Cadot

Formée au CERFAV
Si cette jeune artiste à peine âgée de 26 ans exerce son métier avec autant de talent c’est, en partie, grâce à sa formation artistique qu’elle a suivie au sein d’établissements renommés, comme l’école des métiers d’Art d’Arras et le Cerfav (Le Centre Européen de Recherche et de Formation aux Arts Verriers).

charlotte_cadot_verra_carlota

Charlotte Cadot nous accueille dans son atelier de verre à Sailly Labourse

Formée aux nombreuses techniques et disciplines créatives, Charlotte finit par se spécialiser dans les métiers du verre. Un choix peut-être bien influencé par un membre de sa famille, déjà artisan verrier lorsqu’elle était enfant.

De son enfance justement, elle conserve cette curiosité artistique acquise auprès de ses parents qui l’emmenaient régulièrement visiter les musées, les expositions et les marchés artisanaux.

Aujourd’hui, Charlotte continue d’arpenter les galeries d’art pour y puiser son inspiration. Mais, c’est avant tout, dans la nature qu’elle trouve son bonheur lorsqu’elle admire la beauté des fleurs ou des coquillages. Sa marque de fabrique c’est sa propre créativité !

 » Je suis la tendance au niveau des couleurs et du graphisme mais je reste fidèle à ce que j’ai envie d’exprimer avant tout. J’aime tout particulièrement le verre dépoli et le côté sablé du verre. Lorsque je crée un bijoux, je joue avec cette alternance de perles transparentes et dépolies … Les perles creuses, plus légères ont aussi ma préférence. Je ne cesserai jamais d’innover et d’exploiter toutes les formes d’expression. Aujourd’hui, je prends des cours de dessin pour me spécialiser dans les corps féminins.  »

La naissance d’une perle

Les étapes de la rélisation
Dans son atelier, Charlotte nous montre les étapes de réalisation d’une perle filée au chalumeau qui sera ensuite montée sur un bracelet.

Démonstration dans l’atelier

avec Charlotte Cadot, maître verrier

Charlotte-_cadot_atelier_01

Matériel :

Chalumeau
Oxygène, propane
Baguettes de verre
Tiges en inox appelées mandrin
Du séparateur
Four de recuisson
Lunettes spéciales de protection

Etape préalable

Il convient de Tremper le mandrin dans un séparateur, un mélange de terre qui empêche le verre de coller au mandrin lorsque celui-ci est chaud.

Ensuite, sécher  le séparateur humide à la flamme du chalumeau.

Etape 1 : Chauffer la baguette de verre

Portes ouvertes au public, démonstrations, stages et ateliers d’initiation
sont ainsi proposés tout au long de l’année dans son atelier:

5 rue d’Annequin
62 113 Sailly Labourse

Si vous êtes intéressés, contactez Charlotte Cadot
au : 06 77 22 83 36  ou par mail : contact(at)verracarlota.fr

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *